Marc Humbert, MD, PhD, FERS
Université Paris-Saclay, Le Kremlin-Bicêtre, France

L’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une maladie rare et sévère qui peut être idiopathique, familiale, induite par des médicaments ou des toxines, ou associée à d’autres affections telles qu’une maladie du tissu conjonctif ou une cardiopathie congénitale. La mutation hétérozygote du gène BMPR2 est la cause génétique la plus fréquente de l’HTAP familiale/héréditaire. Le gène BMPR2 encode un récepteur de type II de la superfamille du facteur de croissance transformant bêta. Les personnes porteuses de la mutation du gène BMPR2 ont un risque à vie d’environ 20 % de développer l’HTAP, avec une pénétrance plus élevée chez les femmes (42 %) que chez les hommes (14 %). Le counseling génétique permet de détecter des mutations des gènes prédisposant à l’HTAP chez des patients en HTAP idiopathique, familiale ou induite par des médicaments. Les proches des patients porteurs de la mutation du gène BMPR2 peuvent également être conseillés et dépistés. Chez les porteurs asymptomatiques de la mutation du gène BMPR2, le dépistage peut permettre d’identifier l’HTAP au stade précoce. D’autres mutations génétiques ont été identifiées en HTAP (ACVRL1, EIF2AK4, TBX4, SOX17). Cette présentation abordera les relations génotype-phénotype en HTAP héréditaire.

Objectifs d’apprentissage
À l’issue de cette séance, les participants seront en mesure de :

  • décrire les principales mutations génétiques responsables de l’hypertension pulmonaire héréditaire, avec un point de mire sur les gènes BMPR2 et EIF2AK4;
  • discuter des résultats d’un programme de dépistage de l’HTAP chez les porteurs asymptomatiques de mutations du gène BMPR2; et
  • présenter les conclusions récentes sur des mutations rares reliant l’HTAP héréditaire au développement pulmonaire.

Compétences CanMEDs abordées : Aucun