Simon Bacon, PhD, FTOS, FCCS, FABMR
Université Concordia, Montréal, QC

Il existe de bonnes preuves épidémiologiques indiquant que les comportements propices à la santé, comme bien manger, être physiquement actif et ne pas fumer, réduisent le développement et la progression des maladies respiratoires. Cependant, il a été beaucoup plus difficile de traduire ces preuves en interventions concrètes et applicables pour le changement comportemental. Cela s’explique en grande partie par le fait que ces interventions n’ont pas été développées ou testées systématiquement. Cet exposé présentera des détails sur les nouveaux cadres permettant de surmonter cette lacune, et offrira des exemples de la façon dont cela pourrait fonctionner dans la pratique.

Objectifs d’apprentissage
À l’issue de cette séance, les participants seront en mesure de :

  • décrire des approches systématiques pour développer des interventions réalisables pour le changement comportemental; et
  • détailler comment les parties prenantes jouent un rôle essentiel dans le développement de ce type d’interventions.

Compétences CanMEDs abordées : Collaborateur, Leader, Érudit