L’utilisation de masques faciaux par le public pendant la pandémie 2020-07-17T15:53:40+00:00

Recommandations de la Société canadienne de thoracologie sur l’utilisation de masques faciaux par le public pendant la pandémie de SRAS-CoV-2 (COVID-19)

Énoncé de position
Infographie

Sommaire

  • Nous appuyons la recommandation de l’Agence de la santé publique du Canada de porter un masque facial non médical fait maison, dans la communauté, pendant les périodes où il n’est pas possible de maintenir une distance physique constante de 2 mètres d’autrui.
  • Nous recommandons à toutes les personnes atteintes d’une maladie pulmonaire sous-jacente de suivre cette recommandation afin de réduire le risque de propagation du virus SRAS-CoV-2.
  • Si un-e patient-e ne tolère pas de porter cette protection supplémentaire, nous lui recommandons d’éviter ou de limiter les circonstances dans lesquelles une distanciation physique n’est pas possible.
  • AUCUNE donnée n’indique que le port d’un masque facial entraîne une exacerbation (une « poussée ») d’une affection pulmonaire sous-jacente.
  • Nous recommandons à toute personne qui utilise un masque facial de se familiariser avec la manière de mettre et enlever cet équipement correctement.
  • Si l’on porte un masque, il est important qu’il soit confortable et ne nécessite pas d’ajustements fréquents afin d’éviter de contaminer les mains de la personne qui le porte.
  • Nous rappelons à tous et toutes que le port d’un masque facial ne suffira pas à empêcher la propagation de la COVID-19 et que l’utilisation de masques faciaux devrait être un complément aux autres mesures de santé publique recommandées, notamment le lavage fréquent des mains ou l’utilisation de désinfectants pour les mains à base d’alcool, et l’éloignement physique.