Dr Didier Saey, Université Laval, Québec, QC

La fragilité est un syndrome clinique important; on estime qu’elle affecte une personne sur dix au-delà de 65 ans. La fragilité est constamment associée à des résultats néfastes comme des réactions indésirables aux médicaments, un déclin de la mobilité, un risque accru de chute, l’apparition d’une incapacité, l’hospitalisation prolongée et la mortalité. Un taux de prévalence de la fragilité de 58 % a été mesuré chez des individus vivant avec la MPOC dans la communauté; dans le cadre d’un programme de réadaptation pulmonaire, plus de 60 % des participants présentaient un certain degré de fragilité. Cet exposé décrira l’impact de la fragilité sur le potentiel de réadaptation fonctionnelle; on tentera de voir si la réadaptation pulmonaire fonctionnelle peut affecter la fragilité liée à diverses maladies respiratoires chroniques, et pour quelles raisons.

Objectifs d’apprentissage

À l’issue de cette séance, les participants seront en mesure de :

  • décrire l’impact de la fragilité sur le potentiel de réadaptation fonctionnelle; et
  • déterminer si la réadaptation pulmonaire fonctionnelle peut affecter la fragilité liée à diverses maladies respiratoires chroniques, et pour quelles raisons.