Dre Francine Ducharme, Université de Montréal, Montréal, QC

Les corticostéroïdes inhalés (CSI) sont la pierre d’assise des thérapies pour l’asthme, mais des inquiétudes concernant un effet possible sur la croissance ont suscité un intérêt pour l’utilisation intermittente des CSI chez les enfants. L’ajout d’autres médicaments afin d’atténuer les symptômes et d’améliorer les résultats de santé a des résultats qui diffèrent souvent de ceux observés chez les adultes. Nous examinerons les données concernant l’innocuité et l’efficacité de diverses monothérapies et thérapies d’appoint aux CSI. L’efficacité d’approches thérapeutiques nouvelles comme les anti-IgE et le tiotropium, pour certains phénotypes chez l’enfant, sera examinée et évaluée du point de vue de revues systématiques des essais cliniques.

Objectifs d’apprentissage

À l’issue de cette séance, les participants seront en mesure de :

  • examiner les données à l’appui de l’innocuité et de l’efficacité;
  • évaluer l’impact de thérapies d’appoint aux CSI chez l’enfant; et
  • examiner les données à l’appui des anti-IgE et d’approches thérapeutiques nouvelles, dans ce groupe d’âge.