Mme Tania Larsen, London Health Sciences Centre, London, ON

La maladie critique et les interventions qui s’y associent créent des déficits physiques, psychologiques et cognitifs à long terme qui persistent bien au-delà du congé de l’hôpital. Il est de plus en plus reconnu que les survivants de maladies critiques mais également les membres de leur famille peuvent ressentir les effets de ces symptômes néfastes après le congé de l’hôpital. Cet exposé abordera le rôle évolutif de la famille dans les soins critiques et mettra en relief les défis associés au soutien optimal des patients et de leur famille dans le processus de rétablissement d’une maladie critique.

Objectifs d’apprentissage

À l’issue de cette séance, les participants seront en mesure de :

  • décrire la gamme de symptômes négatifs persistants associés au rétablissement d’une maladie critique, tant pour les patients que pour leur famille;
  • décrire le rôle émergent de la famille dans la médecine des soins critiques; et
  • mettre en relief les défis associés au soutien optimal des patients et de leur famille dans le processus de rétablissement d’une maladie critique.