Dr Yasser Elsayed, Université du Manitoba, Winnipeg, MB

Au cours des dernières décennies, le recours à l’échographie au point de service s’est élargi, en particulier dans les unités de soins intensifs – de sorte qu’elle est à présent largement accessible aux praticiens des soins cliniques dans ce milieu. Les radiologues se concentrent habituellement sur les détails anatomiques de l’échographie, mais à présent que les cliniciens utilisent activement cette technologie au chevet du patient, l’attention s’est tournée vers l’évaluation critique des anomalies physiologiques dans divers systèmes du corps. Au cours des dix dernières années, des recherches ont démontré que l’échographie pulmonaire est un outil précis et non invasif pour prédire l’insuffisance ventilatoire, et qu’elle comporte des avantages par rapport à la radiographie thoracique conventionnelle.

Nous avons développé un modèle de dépistage par échographie pulmonaire au chevet, pour les nourrissons ayant besoin d’une assistance respiratoire, qui pourra être reproduit et utilisé après le cours et pour la formation vérifiée requise. Cet exposé portera sur l’utilité de l’échographie pulmonaire en tant que modalité émergente pour l’évaluation du parenchyme pulmonaire.

Objectifs d’apprentissage
À l’issue de cette séance, les participants seront en mesure de :

  • comprendre l’interprétation élémentaire de l’échographie pulmonaire;
  • reconnaître la valeur de l’échographie pulmonaire en tant que nouvelle modalité diagnostique pour diverses maladies respiratoires; et
  • comprendre les données à l’appui du recours à l’échographie pulmonaire en soins intensifs.