Dre Shannon Ruzycki, University of Calgary, Calgary, AB

La pandémie de COVID-19 a amplifié le stress personnel et professionnel. Au début, les travailleurs de la santé ont rencontré des menaces uniques à leur bien-être; pendant la pandémie, la perte de soutiens habituels, l’ajout de responsabilités de soins, et d’éducation pour ceux qui ont des enfants, et l’incertitude au travail ont aggravé les fardeaux de santé mentale existants chez les travailleurs de la santé. De plus, ces menaces au bien-être sont réparties de manière inéquitable, avec des disparités documentées pour les Noirs, les Autochtones et les personnes de couleur, les femmes et les travailleurs de la santé de faible statut socio-économique. Dans cet exposé, nous discuterons des facteurs systémiques et individuels qui constituent des menaces au bien-être des travailleurs de la santé, en lien spécifique avec la pandémie de COVID-19, et nous identifierons des moyens fondés sur des données probantes pour améliorer le bien-être.

Objectifs d’apprentissage
À l’issue de cette séance, les participants seront en mesure de :

  • décrire comment des caractéristiques démographiques personnelles influencent le bien-être pendant la pandémie de COVID-19;
  • comprendre les différences entre burnout, trouble mental et détresse morale; et
  • énumérer des stratégies systémiques et individuelles fondées sur des données afin d’atténuer les menaces au bien-être pendant la pandémie de COVID-19.