Dre Catherine Labbé, Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval, Québec, QC

Le traitement du cancer du poumon évolue rapidement grâce aux nombreuses avancées dans le domaine des tests moléculaires, au développement d’une nouvelle génération d’inhibiteurs de la tyrosine kinase et à l’approfondissement continu d’études de l’immunothérapie dans de nouveaux cadres et de nouvelles combinaisons possibles. L’objectif de cet exposé est d’examiner les récents essais déterminants et qui modifient la pratique, et de discuter des lignes directrices actuelles pour la gestion du CPNPC et du CPPC.

Objectifs d’apprentissage
À l’issue de cette séance, les participants seront en mesure de :

  • examiner le rôle et les bienfaits des inhibiteurs de la tyrosine kinase dans diverses circonstances;
  • examiner le rôle et les bienfaits de l’immunothérapie dans le traitement du CPNPC et du CPPC; et
  • choisir une thérapie appropriée en fonction du stade de la maladie et des résultats de tests moléculaires.

Compétences CanMEDs pertinentes :
Érudit, Expert médical, Promoteur de la santé